Les Légrémis en Fête à Gluiras

Publié le par caminares

Samedi 29 novembre, les Légrémis se sont retrouvés nombreux à Gluiras pour l'évènement qui devait marquer la naissance de l'association.
Au programme: la ronde des hameaux.
Deux circuits avait été balisés par nos organisatrices pour des durées de 5h30 et 3h00 pour les moins courageux!
A 10h pétantes, une trentaine de sympathiques randonneurs et randonneuses, prenent la direction du hameau de Rioufol!
Le départ est joyeux et sous un pâle soleil, le groupe, emmené par Régine, s'éloigne avec entrain, laissant nos gentils organisateurs en la salle des fêtes de Gluiras...
Car, pendant que nous profiterons du grand air, Patrick, Jean-Yves, Myriam et les autres s'affaireront à la préparation de notre soirée. Mais nous y reviendrons plus tard....
Donc, entrainé par le pas décidé de Régine, le groupe s'étire le long d'un charmant chemin entrecoupé de rus bondissants et de buccoliques hameaux: Rioufol, Chapelèche, Le Pral, Plos, Les Combes, Rubuol....
Par endroit, la neige tapisse les prés...
Arrivés près de Le Champ, une petite pluie fine et capricieuse nous oblige à sortir les ponchos du sac...
A l'arrière, Jean Claude, Anne-Marie et Francis, veillent à ce que personne ne se perde.
L'heure du repas approchant, nous faisons un détour par Talussac où nous attend un abri bienveillant mis à notre disposition par un de nos amis randonneurs.
Après une collation bien méritée, Régine sonne le rappel et la joyeuse troupe s'ébranle...
La longue montée sous le Rocher de Corbière s'effectue très vite sur un chemin enneigé. Une pluie fine, mélée de neige en cette fin de novembre, tente de nous saper le moral. Mais rien ni fait. Ni le grésil, ni la brume montante, ni surtout le vent violent du côté du Besset n'entame notre ardeur.
Nous continuons à mettre un pas devant l'autre, insensible à ce vent (parait-il) du Sud qui en d'autres régions souffle le chaud alors que dans cette contrée perdue mais néammoins aimée, celui-ci donne un froid humide et glacial...
Et c'est trempés comme deux soupes, que Jean Claude et votre serviteur franchissent en  conquérants mais bons derniers le seuil de la salle des fêtes de Gluiras!

Et comme les organisateurs ont bien fait les choses, un chocolat chaud nous réchauffe illico, alors que d'autres, arrivés bien avant nous, se régalent d'une boisson chaude aux pommes et aux épices accompagnée de savoureuses bugnes.

A 19h, l'apéritif fut servi et la soirée se déroula autour d'un dîner ardéchois au rythme du Jazz Manouche du Groupe Gackano.

Merci encore à nos organisateurs, à celles qui pelèrent les chataignes pour la salade ardéchoise, au cuisinier qui nous prépara une bombine géante, à notre boulanger retraité qui réalisa ces savoureuses bugnes, aux musiciens, bref à tous ceux et celles qui firent de cette journée une réussite.