Clic ou double clic ?

Publié le par Les Légremis

Cette question nous hantait, nous qui, comme nos enfants aiment à nous le dire, sommes restées aux années 60. Mais voilà, près de chez nous un référent informatique logeait ...

"Cédric, vite ... notre texte apparaît en hiéroglyphes" ; "Cédric, vite ... les caractères ont tellement rapetissé qu'ils sont devenus illisibles !" ; pire : "Cédric, vite ... tout a disparu !". Et Cédric oeuvrait pour nous sortir de ces mauvais pas, doté d'une patience sans limite, doublée d'une gentillesse sans borne. Heureusement pour nous, il avait son point faible : la gourmandise. Et nous avions à portée de main une patissière hors pair. L'un dans l'autre, chacun y trouva son compte.

Mais c'est avec tristesse que nous voyons partir notre ami Cédric. Hélas, tout a une fin. Alors, au revoir Cédric et merci pour nous, les sexagénaires, et pour l'Association des Légremis. Tu nous as aidées pendant 5 ans de ton professionnalisme, composant maquettes, affiches, flyers, ...

Ne crois pas que nous allons t'oublier si vite. Privas n'est pas loin et les bureaux de notre future com-com ouverts à tout public !

Régine Chareyre