Deuxième Ronde des Fours : 316!!!!!!!!

Publié le par Caminares

Nous sommes des organisateurs heureux!

316 randonneurs dont 24 de moins de 14 ans, ont répondu présents ce dimanche 22 mai.

06-Il ne manque plus que l'odeur....Partis de Gluiras après avoir successivement visité le four, acheté ou reservé le pain préparé et cuit avec amour par Bernard, maître boulanger s'il en est, bu une boisson à l'orge amoureusement torrefiée par un Jean Pierre en grande forme, dégusté de savoureuses tartines de confitures maison, ils ont suivi les balises rouges posées la veille par nos torpédos de la rando Direction : Marjanoux.

Au travers de forets de pins, de hêtres et de châtaigniers, nos 316 ont longé de vieux murs, descendu quelques raidillons, rencontré de somptueuses bâtisses.

Après une grosse heure de marche, un deuxième Jean Pierre les attendait sous une ombre bienveillante à l'entrée du hameau de Marjanoux: pointage des arrivants, moment important de la journée.42-C'est du sérieux!

Là, les bras rougis par la châleur de la braise rougeoyante, Maxime  enfournait les délicieuses pizzas, préparées avec grand soin par ses aides.

Nos randonneurs ont pu en ce lieux apprécier les explications avisées de Mme Simmonot qui fera l'historique du hameau. Ici aussi, notre sponsor EOVI Mutuelle Drôme ARPICA donna, au travers de panneaux forts biens renseignés, moultes explications sur les bienfaits du sport et de la bonne nutrition. Un petit questionnaire fut proposé avec à la clé un voyage à gagner. Que du bonheur!43-Stand de la mutuelle

Mais il faut repartir! Le sentier remis en état, débroussaillé, balisé, s'enfonce en lacets prononcés et pentus vers la vallée de l'Eyrieux que l'on devine plus bas.

Puis il se redresse un peu, rencontre un petit ru dont la cascade n'est plus qu'un filet d'eau, en ce printemps de sécheresse...

Nous avons atteint le point le plus bas, il faut maintenant remonter!

Bientôt, le Coulet est atteint. Bel ensemble de bâtisses que nous n'apercevrons que de loin. En contrebas, l'Eyrieux, lui aussi au plus bas murmure sa peine.

57-L'Eyrieux en peineLe sentier caladé se redresse vigoureusement avant de traverser Margier. Un groupe de randonneurs, carte à l'appui, cherche à se repérer. Les jambes sont dures, le souffle est court, mais la bonne humeur est toujours présente.

Plus haut, à l'abri de l'ombre protectrice d'un grand chêne, Ludivine, adorable et espiègle petite fille, sans contexte la plus jeune de tous nos randonneurs, fait la pause avec ses parents. Elle me gratifiera d'un beau sourire enjoleur lorsque je lui demanderai de prendre la pause photo....

Allez! Encore un petit effort. Ici, ce sont des escaliers aériens, typique des murets de pierre des échamps alentours.P1010403

Le sentier parfois large, parfois étroit, domine le paysage au bas de La Ribeyre. Le goudron est là, que nous quittons bien vite, pour attaquer la calade qui nous mène à La Blache et son four où Jean Yves, à la manette, nous attend avec ses pain-pommes et flans! Un délice!

Hélas! Le ciel se couvre, roulant de gros nuages noirs. Le tonnerre éclate. Nous n'arriverons pas à Gluiras, sans avoir pris une bonne douche!

Une dernière grimpette, le chemin s'aplanit et voilà La Chapelle. Gluiras n'est plus qu'à une portée de godillots. Sur la place, des groupes se forment, vont et viennent, se promettant de revenir l'année prochaine.

Que l'on se rassure: Marcelle, Régine et Myriam ont déjà en tête les Fours à vous faire découvrir!

Un grand merci à tous les bénévoles sans qui cette journée n'aurait pas pu exister, du placement des voitures sur le parking à l'enregistrement des randonneurs, à nos boulangers Maxime Curinier aux pizzas et Bernard Ambert et son délicieux pain ainsi que leurs épouses, Jean Yves, bien sûr, les propriétaires des fours de Marjanoux et de La Blache, celui de Gluiras, toutes celles et ceux qui ont fait de cette journée une réussite...

Voir les photos "Ronde des Fours 2011" (*)

 (*) Si d'aventure certains lecteurs se reconnaissent sur les photos et souhaitent un souvenir de cette journée, qu'ils me conctatent à l'adresse suivante " caminares@live.fr" et je me ferai un plaisir de les leur faire parvenir en retour. Une seule condition : me donner le numéro de la photo!