Hommage à nos stagiaires

Publié le par Régine et Lou Reïgis

Depuis l'an dernier nous bénéficions de l'aide précieuse de jeunes étudiants d'établissements agricole ou forestier (St Ismier près de Grenoble, CEFA de Montélimar).

Après le passage de Julien nous accueillons cette année Hugo, Lucas, Loris et Pierre. Quel regain de jeunesse pour nos vieilles branches décrépites des Légremis! Elles en peuvent mais de tant d'ardeur rafraîchissante qui les "booste" pour réaliser un parcours de ronde des fours exceptionel ! Oubliés les rhumatismes articulaires et cérébraux de nos "torpédos de la rando"devant le travail titanesque à accomplir !

Petite énumération: murs à redresser, franchissement de ruisseaux à aménager, pierres à rouler, arbres à tronçonner, pruneliers à "épiner", saloperie de roncier à domestiquer tant bien que mal, buis à escaver, sentier en devers à sécuriser, bois à ranger afin qu'il se fuse en application des normes Européennes, j'en passe et des meilleures...

Mais ce n'est pas tout... Pour alimenter nos fours à bois, ben il faut du combustible! Et nos bois pourvoyeurs sont pentus, nos combes profondes, nos sentiers ardus et notre C15 sur la départementale bien éloigné!!!

Dans le cadre de la formation dispensée par l'Association à destination de nos jeunes stagiaires, un large spectre de la découverte de la nature en terre Ardéchois des Boutières leur a été proposé. Ainsi ont ils pu se familliariser in situ avec le travail du bois (scierie chez Mermillot confection de piquets chez François), la maçonnerie traditionnelle en pierres sèches avec Jean-Pierre, l'observation des oiseaux migrateurs (col de L'Escrinet avec des ornithologues) sans oublier le volet administratif ENS (Espace Naturel Sensible) des gorges de la Glueyère. Le jeune Lucas, devant l'irrésistible attrait de cette rivière s'en est allé prendre son permis de pêche et tater de la truite sous la haute et bienveillante surveillance de Jean-Claude.

Mais ce qu'ils retiendront sans aucun doute c'est avant tout la notion de partage inscrite dans les gènes des paysans Ardéchois. Qui pourrait oublié le saucisson à l'ail, la caillette, la crique, la "pogne" servis avec l'amour bourru des Boutierois?

D'autres projets Légremis demanderont l'apport précieux et l'investissement pré-professionnel de nos jeunes stagiaires entre autres le trail et les randos d'été.

Nous remercions nos bénévoles: René, Jean-Pierre et Elisabeth, Gérard et Maria, Monique, François, Rolland et tous ceux passés présents et à venir.

cliquez sur l'album:  Hommage-a-nos-stagiaires