L'art du débroussaillage....

Publié le par Caminares

Nos joyeux lézards, ne lézardent pas vraiment...
Et les photos de cet article sont là pour le montrer.
Car, afin de préparer de belles randonnées, il faut d'abord ouvrir les sentiers. Dans la joie et la bonne humeur, sous la baguette de Marcelle, un étrange orchestre composé de Régine et Myriam,  déclina, il ya pas si longtemps,  la valse des sécateurs, alors qu 'en contre chant résonnait le récital de la tronçonneuse, magnifiquement maniée par Georges. Eveline, pour la postérité fixa ces quelques instantanés...

Tout ceci ne sera pas vain, car en terme de débroussaillage, tout se scie ou presque... Et bientôt les randonneurs pourront sans vraiment sans rendre compte, emprunter tel sentier que l'on croyait à jamais disparu, envahi par les broussailles, obstrué par la chute d'un fayard, mais restitué à sa vocation première par la volonté des Légrémis.

Et c'est ainsi que le bureau presque au complet, dans la forêt s'est affairé, prouvant s'il en était besoin qu'avec un peu de volonté, beaucoup de tenacité, quelques bénévoles aux outils bien affutés, font preuve d'efficacité...
Qu'ils en soient ici, remerciés...