Rando des Fours: Première!

Publié le par Caminares

Dimanche 16 mai, le vent venu du nord balaya sans coup férir la rumeur nous annonçant le mauvais temps et donc la débandade généralisée pour notre première "Ronde des fours"... P1010016.JPG

Tôt sur le pont, les bénévoles de l'association, Présidente en tête, s'affairaient aux quatre coins de la commune afin de mettre la dernière touche à une organisation qui fit l'admiration des nombreux randonneurs venus de tout le département, mais aussi de la Drôme voisine et de bien plus loin encore....

C'est ainsi que 203 férus de la randonnée investirent les parkings de Gluiras afin de participer à cette belle journée.

A l'accueil, Régine et Francette, sourires aux lèvres, accueillaient....

Près de là,  au premier four gracieusement ouvert pour la circonstance par son propriétaire, s'affairait Bernard de Privas. Une délicieuse odeur de pain chaud se répandit rapidement alentour...

Renouant avec une ancienne tradition, Raymond, torrefacteur d'un jour, grillait prestement les graines d'orge qui, une fois moulues, devenaient un café inattendu. Nos randonneurs n'avaient pas à aller bien loin pour se régaler d'une tasse de ce breuvage, accompagnée de tartines encore chaudes sur lesquelles trois charmantes hotesses posaient avec délicatesse les confitures maison, citron, prunes, châtaignes et autres.

Puis nos 203, groupe par groupe, prirent la direction de Pallix et de Coin, où notre Vice-Présidente, telle une vestale des temps moderne, présidait au destinée d'un feu qui couva jusqu'à tard dans l'après-midi. Max, monté pour la circonstance de Saint Sauveur de Montagut,  enfourna d'une main de maître les pizzas qui devaient faire le bonheur de nos randonneurs.

Reprenant le sentier balisé par nos baliseuses en chef, les marcheurs se retrouvèrent à Giffon pour un dessert pain-pomme et flan bien mérité, préparé et servi par une escouade de bénévoles plus efficaces les unes que les autres. Notre expert en patisseries cuites au four, Jean Pierre de Gluiras, avait, pour la circonstance, amené de nombreux outils anciens exposés dans la cour de Giffon qui firent le délice de nos randonneurs. En réponse au petit jeu du "mais qu'est-ce donc", Jean Pierre se régala de fournir maintes explications.

Certains se saisirent alors d'une lourde boucharde, appréciant le poids de l'engin, tandis que d'autres s'extasaient sur le coulissou (écriture aléatoire...) et autres engins servant au portage de charges diverses et variées.

Puis, chacun ayant trouvé son bonheur dans ses agapes printanières, le retour s'effectua par un chemin nouvellement remis en service par nos débroussailleurs.

A l'arrivée à Gluiras, nombreuses et nombreux furent ceux qui félicitèrent les membres de l'association, nous demandant de renouveler l'an prochain cette randonnée, fort appréciée.

Qu'ici soient remerciés toutes celles et ceux qui contribuèrent à cette magnifique journée, des propiétaires qui nous ont permis la traversée de leurs terres à nos amis boulangers d'un jour, à tous les bénévoles de l'association sans qui rien n'aurait été possible, ainsi que nos différents annonceurs qui relayèrent l'information.

Sans oublier bien sûr les randonneurs, dont la bonne humeur et leurs remerciements, nous indiquent la marche à suivre pour les mois et années à venir.