Un dimanche de festival à Gluiras

Publié le par Caminares

Ce dimanche 30 octobre, dès potron minet, la place de la Liberté à Gluiras est en effervescence. Le temps maussade de cette fin de mois conjugué à un changement d'horaire automnal, n'altère en rien la bonne humeur des artisans et producteurs venus parfois de loin: le marché des producteurs se met en place...

Sous la tente des Légremis, on s'affère. Panneaux explicatifs, album photos de la dernière ronde des fours, tout est prêt pour accueillir les visiteurs. La paille de seigle est ammené en grosse brassée. Cet après-midi, Lilou, Marcelle, Jean-Pierre et Joël ressuciteront les gestes ancestraux en confectionnant les farasses! Mais j'aurai l'occasion d'y revenir...

 

Une bonne odeur de crêpe se répand et certains ne peuvent résister à l'appel de la gourmandise. Venue d'Albon, Sonia prépare de succulentes crèpes. A ses côtés, se trouve le stand de Petra et ses fameuses confitures et fromages.

Un étal où s'affaire Eline propose de magnifiques légumes de saison aux chatoyantes couleurs, récompenses d'une terre qui sait donner à qui sait la transcender...

  Ici, une bonne odeur de soupe nargue nos papilles. Venue de Saint Etienne de Serre, Claire nous régalera de sa soupe potimarron châtaigne.P1020988

Car la reine de la journée, omniprésentes, se sont les Comballes et autres Bouche Rouge, châtaignes de saison, or des Boutières! Tous les présentoirs en sont garnis.

L'école de Gluiras réchauffe les participants avec café, patisseries et gâteaux. Les abeilles des alentours emplissent d'or sucré les pots de miel de Jean-Jacques.

Les fruits de saison sont aussi présents, pommes rouges à l'étal de d'André.

Il y en a pour tous les goûts: venue de Lagorce, une jeune femme prépare ses crêpes à la farine de châtaigne, alors qu'au stand voisin, les pots de patés et produits transformés par Michel d'Albon, s'offent aux regards des gourmets.

Sur la place, il y avait de quoi contenter tous les gourmands. Et les nourritures spirituelles me direz-vous?

A l'abri d'une tenture, un peu à l'acart, Alain Bron, écrivain des Boutières, proposait et dédicaçait son dernier ouvrage.

A quelques centaines de mètres de là, à l'Hermet, le festival international des arts proposait peintures,  vitraux, sculptures, preuve s'il en est que nourritures terrestres et spirituelles sont indissociables... 

 

Mais déjà le premiers visiteurs s'annoncent. Régine, Elizabeth et Myriam emmèneront les plus courageux pour une balade romantique aux travers des châtaigniers parés des couleurs chatoyantes de l'automne. En deux départs, 10h et 14h, une cinquantaine de marcheurs auront ainsi profité de la douceur surprenante de cette fin d'octobre...

Voir l'Album photos "Un dimanche de festival à Gluiras"


Voir l'article "Les virtuoses de la farasse"